Différents types de règles pour la reconstruction de réseaux de gènes à partir de données d’expression

Les réseaux de gènes ont pour objectif de modéliser les processus
biologiques qui contrôlent le développement d’un caractère phénotypique
particulier d’un organisme.
Dans cet article, nous nous intéressons plus particulièrement à la
reconstruction de réseaux de gènes à partir de données d’expression,
obtenues grâce à la technique des puces à ADN. Une approche basée
sur la découverte de différents types de règles entre gènes est proposée.
Plus spécifiquement, nous proposons de générer des règles dont la sémantique
est bien-formée, i.e. pour laquelle le système d’Armstrong est
juste et complet. Le formalisme de l’approche ainsi que le problème de
data-mining sous-jacent sont décrits.
Une implémentation de la méthode proposée est disponible sur internet.
Elle se présente sous la forme d’un nouveau module intégré au
logiciel MeV de TIGR (The Institute for Genomic Research), dédié à
l’analyse de données d’expression de gènes.
Mots-clés : Règles, Axiomes d’Armstrong, Réseaux de gènes, Données
d’expression

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s